Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ski alpin: Feuz se positionne, ça sent bon pour Caviezel et Janka

Annoncé comme l'un des grands favoris pour le titre olympique, Beat Feuz a pris la troisième place du deuxième entraînement en vue de la descente des JO de Pyeongchang.

A la lutte pour obtenir le droit de courir dimanche, Mauro Caviezel et Carlo Janka ont pris une sérieuse option.

Feuz, quinzième jeudi, n'a été battu que par Christof Innerhofer et Kjetil Jansrud sur un parcours raccourci en raison du vent sur le haut du tracé. Mais, il accuse 44 centièmes de retard sur le Norvégien (déjà deuxième la veille) et un de plus sur l'Italien.

Dans le camp suisse, reste encore à savoir qui va accompagner le Bernois lors de la descente olympique. Ce deuxième test (dont le départ a été abaissé au niveau de celui du super-G en raison du vent) a une nouvelle fois permis à deux hommes de s'illustrer: Mauro Caviezel (7e) et Carlo Janka (14e). Les Grisons, respectivement troisième et huitième jeudi, ont été les mieux classés de l'équipe derrière Feuz.

De quoi, sans doute, terminer de convaincre le chef des messieurs à Swiss-Ski, Thomas Stauffer, de les retenir pour la course. Et mettre fin aux discussions suscitées par la présence de Janka en Corée du Sud, lui dont la blessure au genou a tenu éloigné le coureur de la Coupe du monde cet hiver.

Les trois autres candidats ont terminé proches les uns des autres. Enfin surtout Gilles Roulin (17e) et Marc Gisin (19e), parce que le champion du monde 2015 Patrick Küng a encore déçu (25e).

Un troisième et dernier entraînement aura lieu samedi.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.