Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Didier Cuche s'est dit "très honoré" après avoir été élu samedi soir en tant que Suisse de l'année 2011.
Le Neuchâtelois a aussi relevé qu'il voyait cette récompense comme un "devoir" envers la population helvétique. "Cela va peut-être me donner un peu plus de pression en tant que personnalité, et plus seulement comme sportif", a-t-il expliqué entre les deux manches du slalom de Wengen. Pour le skieur des Bugnenets, plusieurs facteurs lui ont permis de rafler la mise lors de la 10e édition de ces "SwissAward".
"Certains aspects de mon caractère doivent plaire. Mais la personnalité ne fait pas tout. Le succès que j'ai eu en 2011 et la régularité que j'affiche depuis plusieurs hivers ont aussi pesé", a-t-il estimé. "Le fait de parler le suisse-allemand m'a aussi aidé. Je suis également certain que j'ai eu beaucoup de soutien en Romandie", a-t-il dit.
Ce prix lui a servi de consolation après sa déception lors de la descente de samedi (15e). "Cela a été le 'Grand Huit' samedi. Je me prends une tarte en descente et, quelques heures plus tard, je deviens le Suisse de l'année. J'ai vécu des émotions totalement opposées", a-t-il raconté.

ATS