Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La grève des contrôleurs aériens à Genève Aéroport, prévue dès le 23 juillet pour protester contre la nouvelle convention collective de travail, est momentanément suspendue. Leur employeur Skyguide et le syndicat Skycontrol entament une procédure de conciliation.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Skyguide a saisi mercredi la Chambre des relations collectives de travail (CRCT) du canton de Genève pour trouver une issue au conflit qui l'oppose au syndicat des contrôleurs aériens Skycontrol. La grève est momentanément suspendue.

Une réunion entre l'entreprise Skyguide et le syndicat aura lieu mardi sous l'égide de la CRCT, a indiqué vendredi à Keystone-ATS Skycontrol, confirmant une information du Temps. Les parties ne pourront rien communiquer et devront renoncer à toute mesure de lutte pendant la procédure de conciliation.

Skycontrol refuse la nouvelle convention collective de travail (CCT) proposée par leur employeur et qui a été signée mardi par les trois autres syndicats de la branche. Le syndicat a deux revendications non négociables: 125 jours de repos annuels pour les contrôleurs aériens et une augmentation annuelle de salaire de 1,8% pendant trois ans, depuis 2017.

Skyguide n'entrant pas en matière, le syndicat des contrôleurs aériens de Genève et d'autres aérodromes suisses a déposé mardi un préavis de grève dès le 23 juillet. Si le mouvement a lieu, il touchera l'Aéroport de Genève et les aéroports régionaux de Sion (VS), Berne, Lugano (TI), Granges (SO) et Emmen (LU) en pleines vacances d'été.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS