Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La ponctualité des vols gérés par Skyguide est restée élevée (97%) en 2017 (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

(sda-ats)

La société suisse de contrôle aérien Skyguide boucle l'exercice 2017 dans les chiffres rouges. Ce résultat d'exploitation négatif est dû à une provision pour la caisse de pensions skycare.

Le chiffre d'affaires a progressé de 3,4% pour atteindre 470,3 millions de francs. Les charges d'exploitation ont augmenté de 13,8%, à 480,8 millions, essentiellement en raison d'une provision extraordinaire de 53 millions pour la caisse de pensions. Le déficit atteint 10,5 millions de francs.

"Le résultat opérationnel et financier foncièrement bon confirme l'efficacité" des mesures adoptées ces dernières années, a déclaré mardi Walter Vogel, président du conseil d'administration. En 2016, la société avait dégagé un bénéfice de 32,6 millions.

Sécurité prioritaire

Skyguide veut continuer à miser sur une formation de pointe, sur le développement à long terme, ainsi que sur des techniques et des processus novateurs. Il est aussi important de réagir rapidement aux voeux des clients, a souligné le directeur général Alex Bristol. La sécurité reste la priorité principale.

En 2017, Skyguide a contrôlé 1,24 million de vols, en croissance de 3,2% par rapport à l'année précédente. Cette hausse s'explique par le prix relativement bas du pétrole, la reprise économique dans la zone euro et l'amélioration de la sécurité en Europe.

Ponctualité

Le niveau de ponctualité est resté élevé: 97% des vols n'ont enregistré aucun retard (97,2% en 2016). Dans les survols, le retard moyen s'établit à 10 secondes par vol. Les redevances de route ont été majorées de 0,1%, alors que celles d'approche sur les aéroports de Genève et Zurich ont été réduites de 0,9%.

Comme déjà annoncé au début mars à Madrid, la Suisse devrait être le premier pays à se doter d'un système national de gestion du trafic des drones. Le dispositif créé par Skyguide et la plate-forme AirMap sera opérationnel en 2019. Une phase d'essais est prévue dès juin prochain.

Ce projet est unique en Europe, souligne Skyguide. Il va permettre d'intégrer les drones dans l'espace aérien urbain et de les soumettre au contrôle aérien.

Changements à la direction

Quatre changements sont intervenus ces derniers mois au comité de direction de Skyguide. Urs Lauener a été nommé chef des opérations (COO). Il succède à Alex Bristol, nouveau CEO depuis le 1er juillet dernier. Klaus Affholderbach est responsable "sécurité et qualité" (CSO) depuis le 1er novembre. Myriam Käser est directrice de la communication depuis la fin du mois de février.

Skyguide a aussi nommé Nicole Leyre comme responsable des finances. Elle entrera en fonctions le 1er juillet. En 2017, le conseil d'administration a été renforcé avec l'arrivée de Res Schmid, conseiller d'Etat UDC de Nidwald depuis 2010 et ancien pilote d'essai.

La société emploie 1500 collaborateurs sur 14 sites en Suisse et dans les pays voisins. Le siège est à Genève. Skyguide appartient majoritairement à la Confédération.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS