Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La France entrait vendredi dans sa dixième séquence de grève à la SNCF (archives)

KEYSTONE/AP/CLAUDE PARIS

(sda-ats)

Le taux de grévistes à la SNCF s'établissait vendredi en milieu de matinée à 15,7% parmi l'ensemble des cheminots devant travailler ce jour-là, et à 51,5% parmi les conducteurs. Ces chiffres ont été communiqués par la direction de la compagnie ferroviaire.

Pour les autres, le taux de grévistes était de 17% à la maintenance du réseau, 20,8% au matériel, 10,8% chez les agents commerciaux et 5,5% pour le personnel administratif. A signaler encore un taux de 44,5% chez les contrôleurs et de 18,8% pour les aiguilleurs.

A titre de comparaison, le taux de participation était, au global et à la même heure, de 27,6% le 14 mai dernier - journée baptisée "sans cheminot et sans train" par les syndicats - et de 14,5% le 9 mai, précédente journée de grève en semaine.

Le directeur général adjoint de la SNCF, Mathias Vicherat, s'était félicité jeudi d'une "baisse sensible" de la mobilisation, notant que celle du 14 mai n'était "pas un rebond (...) mais plutôt un sursaut", une "journée parenthèse".

Vendredi, la moitié des TGV et Transilien circulaient, ainsi que deux TER ou Intercités sur cinq, selon les prévisions de la direction.

La plupart des TGV ont été maintenus entre la France et la Suisse: 3 allers-retours Paris-Genève, 4 Paris-Bâle/Zurich ainsi que 2 allers-retours Paris-Lausanne ont été confirmés, selon la page d'information TGV-Lyria, consultable sur Internet.

La dixième séquence de grève de deux jours, débutée jeudi soir, doit se conclure dimanche matin.

A la gare de Cannes

Vendredi en début d'après-midi, une centaine de cheminots et de sympathisants du syndicat CGT et du parti communiste français, dont certains en tenue de soirée, clin d'oeil au 71e Festival de Cannes, se sont rassemblés devant la gare de Cannes.

Ils protestaient contre la réforme ferroviaire. Ils n'ont toutefois pas reçu l'autorisation de manifester aux abords du Palais des festivals, mais "n'excluaient pas de s'en accorder le droit", selon Nathalie Goati, porte-parole de la section locale de la CGT.

Plusieurs sections de policiers en tenue de maintien de l'ordre se tenaient à distance, dans les rues proches de la gare.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS