Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour la première fois depuis 1999, l'équipe de Suisse de snowboard alpin n'a pas décroché la moindre médaille dans un championnat du monde.

Battus la veille en slalom aux Mondiaux de Kreischberg/Lachtal (Aut), les Suisses sont également restés hors du podium vendredi en géant parallèle.

Il s'en est toutefois fallu de peu pour Julie Zogg. Déjà meilleure représentante helvétique jeudi (6e), la St-Galloise a terminé à la "pire" des places, la quatrième. Bien partie dans la petite finale, la quintuple championne du monde junior a tout perdu dans le dernier mur, se faisant rattraper par la Japonaise Tomoka Takeuchi avant de chuter. Un dénouement amer pour la rideuse de 22 ans, qui pensait bien tenir la médaille de bronze.

Patrizia Kummer n'a pas connu davantage de réussite dans une épreuve qui lui avait permis de devenir championne olympique l'an dernier à Sotchi. La Valaisanne, éliminée prématurément la veille en slalom (1er tour), s'est arrêtée en quart de finale en géant, battue par la Russe Alena Zavarzina.

La victoire est revenue à l'Autrichienne Claudia Riegler. Après avoir éliminé Julie Zogg en demi-finale, la doyenne du snowboard alpin avec ses 41 ans s'est imposée en finale face à Alena Zavarzina, s'offrant le premier titre mondial de sa longue carrière.

Chez les messieurs, la déception a aussi été de mise dans le clan suisse. Nevin Galmarini, vice-champion olympique à Sotchi, a été sorti en 8e de finale par le Russe Andrey Sobolev. Le Grison se consolera en se disant qu'il est tombé face au futur champion du monde, Sobolev décrochant un peu plus tard la médaille d'or en finale face au Slovène Zan Kosir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS