Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le directeur général de Société Générale Private Banking (Suisse) veut étendre le dispositif en Suisse.

Keystone/Jay Louvion/Les Studios Casagran

(sda-ats)

Société Générale Private Banking (Suisse) veut continuer à investir et à étendre son dispositif en Suisse. Elle vise une croissance de 5% en 2018, affirme son patron.

"Nous avons eu une belle dynamique" en 2017, relève Olivier Lecler dans un entretien au site d'information financière allnews diffusé lundi. "Et l'année a déjà très bien démarré", ajoute-t-il.

Selon lui, Genève et Zurich, où la banque privée va poursuivre ses investissements dans toutes ses composantes, offrent d'importantes possibilités en termes de personnel sur la gestion de fortune et la gestion d'actifs. En revanche, des changements pourraient affecter les gérants indépendants.

"Ce secteur pourrait se réorganiser et il est probable que nous verrons une consolidation de certains acteurs". La Suisse constitue l'une des six plateformes de banque privée pour Société Générale. Cette entité cible les marchés suisses, britannique, russe et ceux du Moyen-Orient, ajoute le directeur général.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS