Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un producteur turc de thé doit payer une forte amende pour un message publicitaire accusé d'insulter "ayran", un breuvage à base de yaourt promu "boisson nationale" par le président turc, selon la presse dimanche. La société doit en outre cesser la diffusion du spot.

Le spot télévisé pour "Didi", un thé glacé populaire, montre la star du rap turc Ceza chantant: "J'ai bu ayran, cela m'a endormi".

Le ministère du commerce a ordonné à Caykur, une entreprise détenue par l'Etat, de payer 220'000 livres turques (75'800 francs) pour avoir "insulté ayran sans raison, et avoir envoyé aux consommateurs un mauvais message visant à diminuer la consommation d'ayran", a rapporté le quotidien Hurriyet.

Culte de la personnalité

Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan encourage la population à consommer ce breuvage salé et mousseux, qu'il a élevé en 2013, au rang de "boisson nationale" plutôt que le raki, un alcool fort parfumé à l'anis.

Le pouvoir est accusé d'instaurer un culte de la personnalité autour de M. Erdogan, devenu président l'an dernier après plus d'une décennie au poste de premier ministre.

Le nombre des poursuites pour "insulte" envers le chef de l'Etat, notamment contre la presse, est en hausse depuis qu'il occupe cette fonction.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS