Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sofia Goggia s'impose à Cortina, Lara Gut chocolat

Sofia Goggia a remporté la première des deux descentes de Coupe du monde à Cortina. Elle a devancé de 0''47 Lindsey Vonn, de 0''84 Mikaela Shiffrin et de 0''93 Lara Gut qui échoue au pied du podium.

A trois semaines du début des Jeux olympiques de PyeongChang, l'Italienne a confirmé sa superbe démonstration du week-end dernier à Bad Kleinkirchheim. Sofia Goggia est logiquement en train d'endosser le costume de favorite des épreuves de vitesse en Corée du Sud. Epatante en Autriche dimanche dernier, la Bergamasque a remis ça sur l'Olimpia delle Tofane. Avec sa capacité à tailler des courbes à haute vitesse, l'Italienne a mis tout le monde d'accord.

Impressionnante aux entraînements, Lindsey Vonn avait sa 79e victoire en Coupe du monde à portée de spatules. Supersonique sur la partie haute du tracé, l'Américaine de 33 ans n'a finalement commis qu'une erreur juste après la minute de course. Mais cette erreur a conditionné toute la deuxième partie de sa descente. Dès la ligne d'arrivée franchie, la "speed queen" n'a d'ailleurs pas manqué de pester contre elle-même.

A l'aise sur cette piste des Dolomites, Mikaela Shiffrin continue de briller dans les disciplines de vitesse. Celle qui domine outrageusement le général de la Coupe du monde signe son troisième podium de l'hiver en descente après sa victoire et sa troisième place à Lake Louise en ouverture de saison.

Bilan suisse mitigé

Tenante du titre, Lara Gut a réussi sa meilleure descente de la saison pour terminer au pied de la boîte. La Tessinoise n'a pas commis de grosse faute, mais elle a manqué de vitesse sur le bas de la piste et notamment là où elle s'était sortie en Super-G l'an passé.

Le reste du bilan suisse est plutôt mitigé. Après trente concurrentes, Jasmine Flury pointe à la 15e place à 2''01. Joana Haehlen23e, Corinne Suter 25e et Priska Nufer 26e ont déçu. Michelle Gisin n'a elle effectué que quinze secondes de course. Un mauvais jugement à la quatrième porte a eu raison des ambitions de l'Obwaldienne.

Mais toutes auront l'occasion d'effacer ce mauvais résultat samedi avec une deuxième descente au programme. Ce ne sera pas le cas de Julia Mancuso qui a choisi de mettre un terme à sa longue carrière. Affublée de son costume de Wonder Woman avec une cape rouge flottant au vent, l'Américaine de 33 ans a eu droit à une douche au champagne une fois la ligne d'arrivée franchie.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.