Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'avion solaire Solar Impulse 2 devrait reprendre son tour du monde dans quelques jours, si les conditions climatiques le permettent. Il quittera Hawaï pour se diriger vers le continent nord-américain.

"Le Solar Impulse attend une fenêtre météo lui permettant de voler et nous ne sommes donc pas en mesure de donner une heure et une date pour le décollage", a expliqué jeudi un porte-parole de l'organisation, Chris Shigas.

Fin mars, une porte-parole avait évoqué ce vendredi comme premier départ possible. Elle avait notamment précisé que la première halte dans le pays n'était pas encore déterminée. Trois options sont pour l'instant évoquées: Riverside près de Los Angeles, Mountain View près de San Francisco (Californie) ou Phoenix (Arizona).

L'objectif est d'atteindre l'aéroport new-yorkais de JFK "pour positionner SI2 pour la traversée de l'Atlantique" et boucler le tour du monde, avait-elle ajouté. C'est Bertrand Piccard qui sera aux commandes de l'appareil pour cette nouvelle étape.

A mi-parcours

Parti d'Abou Dhabi le 9 mars 2015, l'avion solaire suisse a accompli jusqu'ici près de 18'000 kilomètres. Le tour du monde a subi un coup d'arrêt en juillet, à mi-parcours de son périple.

L'appareil a été immobilisé pour plusieurs mois, le temps de réparer les batteries endommagées lors de sa dernière étape au-dessus du Pacifique, un périple record de cinq jours et cinq nuits entre la ville japonaise de Nagoya et l'archipel américain de Hawaï.

Il a réussi son premier vol d'essai fin février et a effectué depuis lors neuf vols au total. Les ailes de l'appareil sont couvertes de plus de 17'000 cellules photovoltaïques, qui chargent ses batteries la journée.

ATS