Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Solar Impulse 2 (SI 2) débutera son tour du monde entre la fin février et le début mars. L'avion solaire décollera d'Abou Dhabi et volera environ 25 jours répartis sur cinq mois. Il couvrira quelque 35'000 kilomètres à une vitesse oscillant entre 50 et 100 km/h.

La première étape emmènera l'engin, "capable de voler jour et nuit sans carburant", vers Muscat à Oman. Puis le cap sera mis sur l'Inde et les villes d'Ahmedabad et Varanasi, écrit mardi Solar Impulse.

L'aventure se poursuivra au Myanmar, avec une escale à Mandalay, en Chine (Chongqing et Nanjing), à Hawaii, aux Etats-Unis (Phoenix et New York). Une pause supplémentaire est prévue aux Etats-Unis ; la ville en question dépendra de la météo du moment.

La dernière partie du trajet consistera en la traversée de l'Atlantique. Une escale est programmée soit en Europe du Sud soit en Afrique du Nord. Puis ce sera le retour au point de départ entre fin juillet et début août 2015.

Après douze ans d'études et quelque 150 millions de francs investis, l'équipe de Solar Impulse semble prête à se lancer. Assistés de 80 partenaires, les ingénieurs et techniciens de Solar Impulse ont doté l'appareil d'une "efficience énergétique inégalée à ce jour", affirme Solar Impulse.

L'avion solaire avait décollé le 6 janvier de Payerne (VD) et atterri à Abou Dhabi le même jour. Un Jumbo Jet avait transporté l'engin solaire, en pièces détachées, de l'aérodrome vaudois vers les Emirats arabes unis, via Bâle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS