Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tacoma - Jeremy Morlock, un soldat américain de 22 ans, est présenté ce lundi devant la justice militaire à Tacoma, dans l'Etat de Washington au nord-ouest des Etats-Unis. C'est le premier de cinq soldats accusés d'avoir tué pour s'amuser des civils afghans entre janvier et mai 2010.
L'audience préliminaire devait se tenir sur la base militaire de Lewis-McChord, à quelques kilomètres de Tacoma, au sud de Seattle, à partir de 09h00 (18h00 suisses). Elle doit permettre de déterminer si suffisamment d'éléments sont réunis pour la tenue d'un procès en cour martiale.
L'affaire est potentiellement explosive pour l'armée américaine. Elle peine en effet à gagner la confiance de la population afghane, en particulier dans la province de Kandahar, bastion des talibans, où les faits se seraient produits pendant plusieurs mois.
Jeremy Morlock, originaire de Wasilla (Alaska, nord-ouest) est le premier d'un groupe de cinq soldats à être présenté devant la justice. Tous sont accusés des meurtres avec préméditation de trois Afghans. Sept autres sont accusés d'obstruction à l'enquête.
Les soldats servaient dans une base avancée de la province de Kandahar. M. Morlock et plusieurs autres soldats sont également accusés d'avoir passé à tabac un de leurs camarades pour tenter d'étouffer une enquête sur la consommation de haschich au sein de leur groupe.
Selon le dossier d'accusation, Morlock a "menacé de le tuer s'il évoquait la consommation de haschich" devant la hiérarchie et lui a montré "des doigts prélevés sur un cadavre". Des responsables avaient indiqué en mai à l'AFP que le soldat qui avait dénoncé les faits à sa hiérarchie avait été sévèrement battu, "presque à mort", selon une source.
Les mobiles et beaucoup de détails entourant les meurtres restent flous. Les autorités militaires font en outre face à des accusations selon lesquelles elles auraient été averties de ces atrocités, mais auraient tardé à réagir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS