Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cortège de lundi après-midi s'est déroulé sous le soleil.

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Le carnaval de Lucerne a battu son plein lundi, le grand cortège étalant ses couleurs sur les bords de la Reuss et de la rade. Des milliers de curieux ont fait le déplacement pour admirer les chars défilant au son des "guggenmusik".

Le cortège, point d'orgue du lundi de carnaval, le "Güdismontag", s'est ébranlé en début d'après-midi. Les "guggen" alternaient avec des chars hauts en couleur, le tout sous un soleil radieux.

Sur ces chars ont pris place des figures en papier mâché. Les objets les plus hétéroclites ont défilé: des squelettes, une baleine, un sphinx tournant sur un char en forme de pyramide, voire une glace à l'eau. Certains chars ont distribué à la foule des oranges et des boissons.

Soleil pour le cortège

Outre ces douceurs, les curieux massés sur le pont traversant la rade ont bénéficié des rayons du soleil. La température était en revanche assez fraîche. Le cortège a attiré environ 36'000 spectateurs contre 44'000 l'année passée, selon la police lucernoise.

Le carnaval de Lucerne est un des plus importants de Suisse avec ceux de Bâle et Bellinzone. Cette édition a souffert du froid en terme d'affluence. Un premier cortège s'est déroulé jeudi devant 25'000 personnes, soit 11'000 de moins que l'année précédente. Les festivités se sont poursuivies vendredi et samedi.

Après une pause dominicale, le lundi de carnaval, le "Güdismontag" a relancé les festivités dès 06h00. Les frimas et la neige ont réduit la foule: 1500 enthousiastes se sont réunis pour réveiller la ville, contre plus de 4000 fêtards l'an dernier. Le carnaval se clôturera dans la nuit de mardi à mercredi, Mardi gras laissant place au Carême.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS