Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rongé par le remord, le jeune braqueur d'un kiosque à Derendingen (SO) s'est rendu à la police près de deux ans après son méfait. Âgé de 25 ans, ce Suisse avait réclamé de l'argent à la vendeuse en la menaçant avec son arme, le visage masqué. Il s'était ensuite enfui sans emporter de butin.

Les faits se sont produits en mars 2010, indique jeudi la police soleuroise. "Depuis, la mauvaise conscience hantait le jeune homme", précise une porte-parole à l'ats. Il a été dénoncé au Ministère public.

ATS