Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux travailleurs humanitaires - un Danois et une Américaine - enlevés il y a trois mois par des pirates en Somalie, ont été libérés mercredi, ont indiqué des sources concordantes. Une opération militaire a été menée par des forces spéciales.

"Les deux travailleurs du DDG (Danish Demining Group) ont été libérés par des forces militaires (...), nous recevons des informations selon lesquelles six hélicoptères ont attaqué tôt ce matin" dans une zone isolée de la région d'Hobyo, dans le centre du pays, a dit à l'AFP un responsable local de la sécurité, Mohamed Nur.

"Selon les informations que nous recevons, les otages libérés ont été emmenés par avion à Djibouti par leurs sauveteurs", a-t-il ajouté. Selon lui, les otages ont été libérés par des soldats américains.

Le Danois de 60 ans et l'Américaine de 32 ans, employés par le Danish Demining Group, une unité du Danish Refugee Council (DRC), avaient été enlevés le 25 octobre à Galkayo, dans la région autoproclamée semi-autonome de Galmudug (centre).

Plusieurs tués

Plusieurs pirates ont été tués par des échanges de tirs au cours de l'opération, selon les autorités locales.

"Nous avons recueilli les corps de huit pirates sur le lieu de l'attaque et nous avons appris que cinq autres ont été arrêtés", a indiqué un responsable administratif local, Abduali Moalin. "Les deux travailleurs de DDG ont été libérés sans avoir été blessés", a-t-il souligné.

Des soldats étrangers ont pris le contrôle de l'aéroport de Galkayo pendant le raid et plusieurs de leurs appareils y ont atterri, ont rapporté plusieurs témoins.

"J'ai vu au moins cinq hélicoptères survoler la ville tard hier soir et ce matin nous apprenons que deux otages occidentaux ont été libérés par la force par des soldats étrangers", a raconté l'un d'eux, Abdulahi Isa.

ATS