Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mogadiscio - Les insurgés islamistes shebab ont lancé samedi soir une vaste attaque à Mogadiscio en direction du palais présidentiel, déclenchant de violents combats où au moins quatorze civils ont été tués. Une situation qui a nécessité l'intervention de la force de paix africaine (Amisom).
Cette offensive qui vise Villa Somalia, le palais présidentiel, et plusieurs positions gouvernementales dans les quartiers de Shibis et Bondhere au nord de la capitale somalienne, a provoqué la fuite de centaines de civils.
Après une brève interruption pendant la nuit, les combats à l'arme lourde - mortiers, batteries anti-aériennes et mitrailleuses - ont repris à l'aube jusqu'à la mi-journée.
"Nos combattants ont attaqué plusieurs zones contrôlées par les soldats du gouvernement apostat. Nous avons tué des dizaines d'ennemis et pris le contrôle de leurs positions pendant la nuit", a affirmé au cours d'une conférence de presse le porte-parole des shebab.
Les combattants islamistes ont pu progresser en direction de la présidence par l'est, approchant notamment de "Kilomètre zéro", un carrefour stratégique menant au port de la capitale, selon des témoins.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS