Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kampala - Le président ougandais Yoweri Museveni a appelé dimanche à Kampala l'Union africaine (UA) à "chasser d'Afrique" les "terroristes" islamistes. Il s'exprimait à l'ouverture d'un sommet de l'organisation continentale qui doit décider l'envoi de troupes supplémentaires en Somalie.
Le sommet de l'UA s'est ouvert par deux minutes de silence en hommage aux 76 personnes tuées le 11 juillet dans la capitale ougandaise dans un double attentat revendiqué par les insurgés islamistes somaliens shebab.
"Ces terroristes peuvent et doivent être vaincus", a déclaré M. Museveni, qui s'exprimait immédiatement après ce moment de recueillement. "Agissons de concert pour les chasser d'Afrique", a poursuivi le chef d'Etat ougandais.
Arrestations
M. Museveni a également annoncé un nombre non précisé d'"arrestations" de responsables présumés de ce double attentat, affirmant que "leur interrogatoire fournissait de très bonnes informations".
La trentaine de chefs d'Etat africains présents jusque mardi à Kampala doivent décider de renforcer les troupes de l'Union africaine en Somalie pour combattre les insurgés islamistes shebab.
Le sommet devrait entériner l'envoi d'un renfort de 2000 soldats pour la force de l'UA en Somalie (Amisom) actuellement composée d'un peu plus de 6000 hommes. Il doit aussi se prononcer pour un mandat plus offensif pour ces troupes, avait indiqué vendredi le président de la Commission de l'UA, Jean Ping.
Le président soudanais Omar el-Béchir, visé par un nouveau mandat de la Cour pénale internationale pour "génocide" au Darfour, n'a de son côté pas fait le déplacement à Kampala, a indiqué à l'AFP un responsable de l'UA.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS