Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Montreux - Le canton de Vaud, la commune de Montreux et la police ont tiré un bilan très satisfaisant du 13e Sommet de la Francophonie. Aucun problème de sécurité n'a été signalé et le Village a su rendre accueillant l'événement qui a permis à la région de montrer son savoir-faire en matière de rendez-vous internationaux.
"Tout s'est passé de la façon la meilleure possible et aucun pépin d'importance n'est à déplorer", a affirmé dimanche devant la presse Jacques Antenen, commandant de la police vaudoise. "Ce n'était pas une mince affaire" que de reprendre au pied levé, avec dix mois de préavis, l'organisation du sommet, a-t-il confié.
Plus de 850 policiers ont été engagés pour la sécurité, venus du canton de Vaud (500) mais aussi d'autres régions de Suisse. La protection civile a fourni un millier de membres, alors que des agences privées de sécurité ont mis à disposition 1100 personnes.
Côté armée, un maximum de 4400 militaires ont été mobilisés depuis le 18 octobre dans le cadre de l'opération "Apollinaire". Jacques Antenen s'est dit "fier" de toutes les louanges reçues pour la qualité et l'amabilité des services de sécurité, notamment du secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf.
L'armée a précisé qu'elle avait enregistré sept violations mineures des règles dans l'espace aérien au-dessus de Montreux.
Côté commune de Montreux, la satisfaction est grande aussi. Le Village de la Francophonie mis sur pied durant la semaine "a atteint ses objectifs", s'est félicité Laurent Wehrli, coordinateur. Qu'il s'agisse d'échanges, de découvertes ou de plaisir, "tout s'est très bien passé".
Grâce à la réussite du sommet, le canton de Vaud renoue avec la tradition des années 1920 et 1930 lorsqu'il accueillait des grands événements internationaux, a relevé Pascal Broulis, président du gouvernement vaudois. "Les échos sont ultrapositifs": Montreux est restée une ville ouverte, avec le président français Nicolas Sarkozy qui s'est rendu au village pour rencontrer la population.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS