Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Les principales économies mondiales se réunissent lundi et mardi à Washington pour parler énergies propres. Elles tenteront de s'entendre sur un nouveau traité pour lutter contre le réchauffement climatique.
Le département de l'Energie américain a précisé que la rencontre sera l'occasion d'annoncer des initiatives conjointes, de la part des principales économies qui produisent 80% du PIB mondial.
Ces dernières ont été en désaccord sur la question d'une éventuelle entente sur les réchauffements climatiques. Les pays développés réclament des engagements concrets de la part des pays émergents comme la Chine à limiter leur émissions de gaz à effet de serre.
L'administration Obama a souvent déploré que les Etats-Unis soient en retard par rapport à de nombreux pays européens et asiatiques sur le développement de technologies vertes. Mais elle a précisé que la rencontre qui débute lundi sera l'occasion d'envisager un travail commun entre les nations présentes.
Parmi les domaines qui seront abordés, les participants évoqueront les normes d'efficacité énergétique, l'énergie solaire et éolienne, et les moyens de fournir de l'énergie à ceux qui n'en ont pas.
Les 21 pays qui participeront à ce sommet sont les suivants: Australie, Brésil, Grande-Bretagne, Canada, Chine, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Mexique, Norvège, Russie, Corée du sud, Espagne, Afrique du Sud, Suède, Emirats arabes unis, Etats-Unis.
Le commissaire européen à l'Energie Guenther Oettinger sera également présent. L'Indonésie était invitée mais son ministre ne pouvait s'y rendre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS