Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - Les dirigeants des pays de l'UE sont tombés d'accord jeudi soir pour modifier le traité de Lisbonne. Ils entendent permettre la création d'un Fonds de secours permanent en faveur des pays de la zone euro, en cas de crise grave, a indiqué à l'AFP une source diplomatique.
"Nous nous tenons prêts à faire tout ce qui est nécessaire pour garantir la stabilité de la zone euro", a déclaré Herman Van Rompuy, citant une déclaration adoptée par les chefs d'Etat et de gouvernement jeudi soir au premier jour de la réunion.
Concrètement, lors du sommet, les dirigeants sont tombés d'accord pour modifier le traité de Lisbonne afin de permettre la création d'un Fonds de secours permanent en faveur des pays de la zone euro, en cas de crise grave.
Le texte sur lequel ils se sont entendus indique qu'à l'avenir "les Etats membres de la zone euro sont autorisés à créer un mécanisme de stabilité qui sera activé si cela s'avère indispensable pour garantir la stabilité de l'euro dans son ensemble".
L'Allemagne exigeait cette garantie juridique. Berlin craignait sinon de se faire censurer par sa cour constitutionnelle car le traité actuel qui régit l'UE n'autorise pas en principe un pays de la zone euro à être sauvé de la banqueroute par ses partenaires.
Rassurer les marchésEchaudée par la crise grecque au printemps, l'Europe a déjà mis en place un Fonds de secours provisoire de 440 milliards de garanties des Etats, qui expirera mi-2013, dans le cadre d'un dispositif plus large de 750 milliards d'euros en incluant le FMI et l'UE.
Pour lui succéder, il a été décidé de mettre en place le dispositif permanent, afin de rassurer les marchés sur la capacité de réaction de la zone euro. Après la Grèce et l'Irlande, l'Espagne, le Portugal ou encore la Belgique apparaissent vulnérables.
Le traité doit être effectivement changé en 2011. Cette modification devra ensuite être ratifiée par les 27 pays de l'UE, en principe par voie parlementaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS