Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Environ 11% des assurés pourraient changer de caisse maladie l'an prochain, d'après un sondage mandaté par comparis.ch, publié mardi à Zurich. Les jeunes adultes (18-25 ans) devraient être un sur cinq à opter pour une nouvelle caisse.

Les Suisses sauront d'ici peu quelles seront leurs primes pour 2012. Celles-ci vont renchérir de 2,2% en moyenne pour un adulte et de 4,4% pour les jeunes, selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Cette adaptation inciterait "un assuré sur neuf" à changer de caisse maladie, selon une enquête représentative, menée par l'institut Demoscope. Pas moins de 1193 personnes de 18 à 75 ans ont été questionnées après l'annonce des hausses présentée par le conseiller fédéral Didier Burkhalter à fin septembre.

Dans le détail, 8% des personnes interrogées ont indiqué qu'ils ont "tout à fait" l'intention de se tourner vers une autre assurance maladie, 10% qu'ils souhaitent "éventuellement" le faire. Enfin 11% ne désirent "pas tellement" en changer. En revanche, 70% des Suisses disent n'en avoir "pas du tout" l'intention.

19% des jeunes souhaitent changer

Un analyse plus détaillée signale que 19% des jeunes adultes voudraient choisir une nouvelle caisse, et que 14% souhaitent "éventuellement" le faire. Contrairement à l'OFSP, comparis considère que l'augmentation moyenne des primes s'élève à 5,5% pour les jeunes adultes et 3,5% pour les adultes, car son calcul tient compte du nombre total d'assurés pour chaque franchise et modèle d'assurance.

Le sondage estime enfin que près de 11% des assurés, soit 850'000 personnes, devraient passer à un nouvel assureur, indique le communiqué de comparis.ch. En 2010, ils avaient été 12,4%, ce qui représente un million d'Helvètes. Le sondage a été réalisé entre fin septembre et début octobre. La marge d'erreur n'est pas signalée.

ATS