Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le géant de l'électronique japonais Sony va céder au sud-coréen Samsung Electronics sa part de 50% dans leur co-entreprise de dalles d'écrans à cristaux liquides S-LCD. Sous réserve d'approbation des autorités compétentes, la transaction est prévue d'ici à la fin janvier.

Le numéro deux mondial du marché des TV à cristaux liquides (LCD) s'était associé en 2004 à son concurrent Samsung, numéro un, pour façonner ensemble des dalles LCD en Corée du Sud. La concurrence sévère sur cette activité où les prix chutent sans cesse empêche toutefois Sony de dégager des profits sur ses téléviseurs.

En vertu de l'accord de cession passé entre les deux sociétés, Samsung va payer en numéraire à Sony une somme de l'ordre de 1080 milliards de wons (878 millions de francs).

La co-entreprise S-LCD va ainsi devenir filiale à 100% de Samsung Electronics. Sony va toutefois continuer de s'approvisionner en dalles d'écrans LCD au prix du marché auprès de Samsung.

ATS