Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Didier Cuche se sent bien sur la piste qui accueillera les Jeux olympiques de Sotchi en 2014.
Le Neuchâtelois a signé le 2e temps du premier entraînement en vue de la descente de samedi.
Un deuxième temps qui a le poids de la première place: Didier Cuche a terminé à 0''25 de Hannes Reichelt dans la station de Rosa Khutor. Mais l'Autrichien a manqué deux portes. Le Canadien Benjamin Thomsen a terminé à la 3e place.
Cuche, qui a annoncé la fin de sa carrière au terme de la saison en cours, ne sera pas présent aux Jeux. Mais il s'est montré convaincu par la piste russe. "C'est un parcours magnifique, digne des Jeux olympiques" a relevé le Neuchâtelois. "Il y a peut-être un peu trop de virages en haut mais cela pourrait être modifié. Les quarante premières secondes ressemblent moins à une descente qu'à un super-G, mais un super-G très rapide", a-t-il noté.
Selon lui, la répétition des sauts peut toutefois poser problème. "J'ai de la peine quand il faut enchaîner les courbes très tournantes et les sauts gigantesques, qui nous font voler sur 80 mètres. Cela pourrait être un peu plus fluide", a-t-il dit à propos d'une piste dessinée par Bernhard Russi.
Cuche est aussi revenu sur l'offre de sa marque de skis qui, selon le "Blick", lui aurait proposé 1,2 millions de francs pour qu'il prolonge sa carrière d'une année supplémentaire. Le skieur des Bugnenets n'est pas revenu sur son choix pour autant:"Je ne cours pas pour l'argent. Je pense qu'il y a des possibilités de faire pas mal de choses pour Head sans forcément continuer à skier", a-t-il commenté.
Les autres Suisses ont terminé plus loin lors de ce premier entraînement. Carlo Janka, qui a manqué une porte, s'est classé 13e. Beat Feuz a réalisé le 24e chrono, Didier Défago le 39e.

ATS