Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les forces de sécurité ont interpellé jeudi à son domicile de Khartoum une figure de l'opposition soudanaise, Farouk Abou Issa. Ce dernier a été emmené vers une destination inconnue, selon sa fille.

"Nous ignorons où il a été transféré et où il se trouve maintenant. Mon père est un homme de 75 ans qui souffre d'hypertension et n'est pas en état de supporter une détention", a-t-elle expliqué.

Selon le Centre des médias soudanais (SMC, étatique), Abou Issa a quémandé une aide financière à l'ambassade des Pays-Bas à Khartoum pour financer des activités de l'opposition en vue de renverser le gouvernement du président Omar Hassan el-Bechir.

Abou Issa est le président des Forces du consensus national, une coalition de partis d'opposition. Il a passé de longues années en exil en Egypte avant de revenir à Khartoum en 2005 à la suite d'un accord entre le gouvernement et des groupes de l'opposition.

ATS