Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Soudan du Sud: 900 enfants libérés par les parties depuis janvier

Des centaines d'enfants ont été récemment libérés de groupes armés du Soudan du Sud (archives).

KEYSTONE/AP/SAMIR BOL

(sda-ats)

Quelque 900 enfants ont été libérés par les groupes armés récemment au Soudan du Sud. Après le récent accord de paix, l'ONU a dit mardi à Genève redouter que leur nombre soit si important dans les prochains mois qu'ils ne puissent être pris en charge.

Le Soudan du Sud constitue "une des situations les plus violentes que nous ayons jamais vue", a dit devant la presse la représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU pour les enfants et les conflits armés Virginia Gamba. Souvent, un groupe armé est responsable d'un type de violations alors que les forces progouvernementales de ce pays ont été responsables de 5 des 6 listés.

L'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA) du président Salva Kiir a mené environ 80% des abus, selon Mme Gamba. Les libérations récentes ont été obtenues grâce à l'accord de paix signé en septembre.

Et Mme Gamba demande également davantage d'efforts pour prendre en charge ces enfants. Elle a lancé une Coalition mondiale sur cette question.

En plusieurs années de guerre civile, la Commission des droits de l'homme sur le Soudan du Sud, dont fait partie le Genevois Andrew Clapham, a ciblé de nombreux crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Les violences auraient fait près de 400'000 victimes. Le Conseil de sécurité de l'ONU avait imposé récemment un embargo sur les armes et des sanctions contre deux responsables militaires.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.