Toute l'actu en bref

L'enquête préliminaire du Parquet français financier sur l'attribution des Mondiaux de 2021 à Eugene vise de nombreuses autres compétitions, révèle Reuters qui cite une source proche du dossier.

Les enquêteurs s'intéressent ainsi de près aux conditions d'attribution des Mondiaux à Doha en 2019, Londres en 2017, Pékin en 2015, Moscou en 2013 et les finales mondiales de l'athlétisme en 2006-2007-2008 en Allemagne. "L'enquête remonte jusqu'à Stuttgart", a dit la source.

La justice française a ouvert plusieurs enquêtes sur des soupçons de corruption en marge de l'attribution d'événements sportifs internationaux. L'attribution des Jeux olympiques à Rio en 2016 et à Tokyo en 2020 est aussi entachée de soupçons de fraude.

Les enquêteurs soupçonnent six membres actuels ou passés du Comité olympique international (CIO), parmi lesquels le Namibien Frankie Frederiks et le Sénégalais Lamine Diack, ex-président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), d'avoir touché des pots-de-vin en échange de votes pour l'attribution d'événements sportifs, indique la source.

Quatre enquêtes sont aujourd'hui ouvertes en France sur ce sujet: deux enquêtes préliminaires, sur les mondiaux d'athlétisme d'une part, et sur les JO de Rio d'autre part, et deux informations judiciaires, sur les JO de Tokyo pour l'une, et sur des soupçons de corruption pour passer sous silence des résultats de tests antidopage positifs d'athlètes russes pour l'autre.

ATS

 Toute l'actu en bref