Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'épilogue est proche dans l'affaire de délits d'initiés chez Sonova. Le Ministère public du canton de Zurich est sur le point d'abandonner les procédures encore en cours contre tous les anciens ou actuels dirigeants du fabricant zurichois de prothèses et appareils auditifs.

Contactée vendredi par l'ats, une porte-parole du parquet zurichois a confirmé l'information publiée par Sonova. Les personnes concernées par l'enquête ont été informées. En l'absence de nouvelles preuves, la justice mettra un terme à l'affaire.

Pour mémoire, l'affaire remonte à mi-septembre 2011, lorsque Sonova avait dû retirer aux Etats-Unis un implant cochléaire après que des patients ont fait état de douleurs. Le retrait avait aussi entraîné la publication d'un avertissement sur résultat, alors que des dirigeants avaient annoncé quasiment dans le même temps des transactions avec des titres et des options Sonova pour des dizaines de millions de francs.

L'affaire s'est soldée par la démission du patron de Sonova, Valentin Chapero, du chef des finances, Oliver Walker, ainsi que de son co-fondateur et président, Andy Rihs, ce dernier demeurant toutefois administrateur du groupe. Le Ministère public zurichois a mis un terme en juillet à son enquête contre Oliver Walker, lequel a repris le mois suivant la direction des finances du numéro un mondial des implants dentaires Nobel Biocare.

Manquements mis au jour

Cet épisode a aussi abouti à un accord extra-judiciaire avec des investisseurs s'estimant lésés, lesquels ont été indemnisés à hauteur de 2,6 millions de francs. Sonova a également écopé d'une amende de 2 millions de la Bourse suisse.

L'enquête interne réalisée par la société zurichoise avait elle mis en lumière plusieurs dysfonctionnements. L'avertissement sur bénéfice aurait déjà dû être révélé une semaine auparavant, les chiffres des ventes de février étant connus début mars. Sonova aurait aussi dû interdire à ses collaborateurs de céder des actions ou des options dans une telle période.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS