Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - La basketteuse Lauren Jackson, porte-drapeau de l'Australie pour la cérémonie d'ouverture des Jeux de Londres, pourrait être involontairement au centre d'une affaire de paris truqués.
Le chef de la délégation australienne Nick Green s'est dit "déçu" des soupçons de paris truqués entourant la nomination du porte-drapeau, la basketteuse Lauren Jackson, pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres. La maison de paris Sportsbet avait annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête après avoir constaté un nombre inhabituel de paris sur l'identité du porte-drapeau, provenant principalement de comptes créés pour l'occasion.
"Nous avons vu cela comme tout le monde jeudi et nous sommes déçus de cela, il y a peut-être une possibilité que cela ait fuité par les réseaux sociaux, a déclaré Green. Nous avons une attitude stricte vis-à-vis des paris dans notre équipe. Il y a eu beaucoup de rumeurs concernant Lauren mais en fin de compte, Lauren est vraiment le meilleur choix de porte-drapeau et je suis honoré d'avoir pris cette décision."
Selon Green, le nombre de personnes au courant de l'identité du porte-drapeau se comptait "sur les doigts d'une seule main, c'était un très petit groupe". Lors de l'ouverture des paris, la cote de Jackson était à 30 contre 1, avant de monter à 1 contre 2 avant que Sportsbet ne close les mises. La nomination de Jackson, 31 ans, élue trois fois meilleure joueuse de la saison en WNBA avec son équipe des Seattle Storms, a été assez unanimement saluée par les athlètes et les amateurs de sports.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS