Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le taux de conversion du 2e pilier doit être baissé et rapidement, selon Colette Nova, vice-directrice de l'Office fédéral des assurances sociales. Quand les fondations d'une maison ne sont plus solides, un jour l'ensemble de l'édifice s'écroule, a-t-elle ajouté.

En mars 2010, le peuple suisse a nettement refusé de baisser le taux de conversion de 6,8 à 6,4%. "Pour maintenir des rentes élevées, nous avons une seule autre solution: augmenter la prévoyance professionnelle", a déclaré Colette Nova, dans une interview parue dans "Der Sonntag".

Soit la part ponctionnée sur les salaires sera plus élevée, soit la déduction de coordination (montant du salaire qui n'est pas assuré dans le cadre du 2e pilier) doit être baissée. Les deux mesures peuvent être prises séparées ou combinées, a ajouté l'ancienne secrétaire dirigeante de l'Union syndicale suisse.

ATS