Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Steven Spielberg et Martin Scorsese sont parmi les personnalités d'Hollywood qui ont signé une pétition appelant l'Iran à libérer le réalisateur emprisonné Jafar Panahi. A leurs côtés figurent notamment Robert de Niro, Francis Ford Coppola, Joel et Ethan Coen, Michael Moore et Oliver Stone.
La pétition appelle les autorités iraniennes à libérer Jafar Panahi, détenu depuis le 1er mars. Jafar Panahi, 49 ans, qui soutient ouvertement l'opposition, est l'un des cinéastes de la "nouvelle vague" iranienne.
Le ministère iranien de la Culture et de la Guidance islamique l'a accusé d'avoir "préparé un film contre le régime portant sur les événements post-électoraux", allusion aux manifestations ayant suivi la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009.
"Les contributions de l'Iran au cinéma international ont été saluées à juste titre et ont encouragé ceux d'entre nous en dehors de ce pays, à apprécier la culture de son peuple", dit le texte de la pétition affiché samedi sur plusieurs sites cinématographiques. "Comme ailleurs, les réalisateurs iraniens devraient être célébrés et non censurés, réprimés et emprisonnés".
Le cinéaste a notamment reçu le Lion d'or à la Mostra de Venise en 2000 pour "Le cercle" et l'Ours d'argent à la Berlinale en 2006 pour "Hors-jeu". Il a été primé deux fois à Cannes ("Le ballon blanc", Prix de la Caméra d'or 1995 et l'"Or pourpre", Prix du Jury-Un Certain Regard en 2000).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS