Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En altitude, nous sommes particulièrement exposés aux rayons ultraviolets du soleil, et plus encore sur la neige (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

En altitude, nous sommes particulièrement exposés aux rayons ultraviolets du soleil, et plus encore sur la neige. La peau est attaquée, même par temps nuageux. La Ligue contre le cancer recommande à chacun de se prémunir contre les risques de cancer de la peau.

On estime que l’intensité du rayonnement UV augmente de 10% tous les 1000 mètres, a indiqué lundi la Ligue contre le cancer dans un communiqué. La neige réfléchit jusqu’à 90% de la lumière du soleil, ce qui multiplie quasiment par deux l’intensité des UV. Même par temps couvert, jusqu’à 80% des rayons nocifs traversent la couche nuageuse.

Or chaque année en Suisse, le mélanome touche près de 2700 personnes et en tue quelque 320. Décelé suffisamment tôt, le cancer a de bonnes chances de guérison. Mais pour ne pas en arriver là et afin d'éviter une exposition excessive aux rayons UV à la montagne, il convient de prendre quelques précautions.

La Ligue contre le cancer conseille d'appliquer de la crème solaire sur toutes les zones découvertes du corps, y compris les lèvres. Elle doit afficher un indice de protection 30 au moins et protéger la peau contre les UVA et les UVB.

La Ligue contre le cancer recommande aussi de porter des lunettes de soleil labellisées CE et portant la mention "filtre 100% anti-UV jusqu’à 400 nanomètres". Les rayons UV peuvent en effet endommager la rétine et la cornée et engendrer un cancer de l'oeil. Enfin, le port d'un bonnet, chapeau ou casque protège de l’insolation et prévient l’apparition de lésions sur le cuir chevelu sensible.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS