Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Spotify attire toujours plus d'abonnés payants

Spotify est de loin la plus grande plate-forme de musique en ligne (archives).

KEYSTONE/EPA/SASCHA STEINBACH

(sda-ats)

La plate-forme suédoise de musique en ligne, Spotify, a annoncé mercredi que le nombre de ses abonnés payants avait continué de progresser au premier trimestre de cette année, avec 4 millions de clients supplémentaires. Elle compte désormais 75 millions d'usagers.

Sur la même période, l'offre gratuite, qui comprend de la publicité, a conquis 9 millions de personnes supplémentaires. Elles sont désormais 99 millions à pouvoir écouter de la musique sans débourser d'argent sur la plate-forme.

Spotify reste très loin devant Apple Music, le service d'Apple, qui affichait 38 millions d'abonnés payants mi-mars. Le groupe à la pomme n'a pas actualisé ce chiffre mardi lors de la publication de ses résultats trimestriels.

Chiffres rouges

L'autre grand concurrent de Spotify, Amazon Music, revendique "plusieurs dizaines de millions d'abonnés", selon le directeur général d'Amazon, Jeff Bezos, qui n'a pas été plus précis.

Le groupe suédois a publié mercredi ses premiers résultats trimestriels depuis son entrée en bourse à New York le 3 avril. Ceux-ci montrent une réduction de ses pertes.

Durant les trois premiers mois de 2018, Spotify a ainsi enregistré une perte d'exploitation de 41 millions d'euros (49 millions de francs), contre 139 millions pour la même période de 2017 et 87 millions au quatrième trimestre de l'an dernier.

Ce résultat opérationnel - qui n'intègre pas les éléments exceptionnels, charges financières et impôts - est meilleur que la prévision donnée par la société, qui tablait sur une perte comprise entre 50 et 80 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires a atteint 1,13 milliard d'euros sur le trimestre, en hausse de 26% sur un an, mais en baisse de 1% par rapport au quatrième trimestre 2017.

Même si ces résultats se situent tous dans la fourchette des prévisions du groupe, voire au-delà, les marchés ont mal réagi. Dans les échanges électroniques après la clôture, le titre flirtait avec les -8% vers 23h15.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.