Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Spotify a réussi ses débuts à la Bourse de New York.

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

Spotify a fait ses premiers pas en Bourse mardi à New York. Une entrée réussie pour le numéro un mondial de la musique en streaming, même si son titre a reculé lors de sa première journée de cotation.

A la clôture de Wall Street, l'action du groupe suédois a terminé à 149,01 dollars, en recul de 10,18% par rapport au prix d'introduction fixé à 165,90 dollars.

La chute est élevée, mais le prix d'introduction valorisait la société à 29,5 milliards de dollars (28,3 milliards e francs). Avec le cours de clôture, celle-ci est de 26,5 milliards de dollars.

C'est également bien davantage que le "prix de référence" de 132 dollars l'action fixé par le New York Stock Exchange la veille, un prix indicatif mais supposé donner une idée du futur prix de cotation de cette société dont les titres s'échangent désormais sous le symbole "SPOT".

"C'est incontestablement un succès pour le moment", a commenté Tom Cahill de Ventura Wealth Management.

Aucune fourchette de prix d'introduction n'avait été établie en amont de cette entrée en Bourse contrairement au processus classique, en raison de la procédure atypique utilisée par Spotify, la cotation directe.

Cette procédure est simplifiée et moins coûteuse car sans intermédiaires. Elle est aussi plus imprévisible, le prix des titres n'étant pas fixé d'avance.

Elle permet en outre à la société qui revendique 71 millions d'abonnés payants et 159 millions d'utilisateurs actifs fin 2017 de ne pas lever de nouveaux capitaux.

Drapeau suisse

"Visiblement il y a bien plus d'acheteurs que de vendeurs de titres Spotify", a noté M. Cahill, le prix étant déterminé par une comparaison entre l'offre et la demande de titres..

Pour son patron Daniel Ek, l'entrée en Bourse n'est qu'une étape: "Bien sûr, je suis fier de ce que nous avons construit en dix ans. Mais, pour moi, ce qui est encore plus important, c'est que demain (mardi) ne devienne pas le jour le plus important pour Spotify", a-t-il écrit lundi dans un message aux salariés publié sur le site du groupe.

L'opération a été réalisée sans paillettes: M. Ek n'est pas venu se faire interviewer mardi à Wall Street ni sonner la cloche qui ouvre la séance boursière, dérogeant ainsi à la tradition qui veut que les impétrants soient présents le jour de leur première cotation.

Il a ainsi évité de voir le drapeau... suisse que les responsables de la Bourse ont hissé par erreur en façade du célèbre bâtiment en lieu et place de la bannière suédoise.

Objectif: 92 millions d'abonnés

Spotify prévoit un revenu en hausse de 20 à 30%, entre 4,9 et 5,3 milliards d'euros en 2018. La société suédoise prévoit de ramener sa perte opérationnelle entre 230 et 330 millions d'euros, contre 378 millions en 2017.

Mais sa priorité à court terme, c'est le nombre d'abonnés qu'il espère porter cette année au moins à 92 millions. Le streaming, qui continue de redessiner le paysage de l'industrie musicale, continue en effet de croître et sert de locomotive aux ventes de musique, le succès de Spotify y étant pour beaucoup.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS