Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski nordique - Dario Cologna n'a rien perdu de sa forme après son triomphe au Tour de Ski. Pour son retour à la compétition, le Grison a survolé le sprint d'Otepää (Est).
Le fondeur du Val Müstair s'est montré impérial tout au long de cette épreuve disputée en style classique. Largement devant lors des qualifications avec plus de 4 secondes d'avance (!), il a ensuite facilement remporté son quart et sa demi-finale. La finale a suivi la même logique: en observateur durant les premiers mètres, Cologna a fait étalage de toute sa puissance dans l'ultime bosse pour ne plus être rejoint jusqu'à la ligne d'arrivée.
Malgré trois représentants en finale, les Norvégiens n'ont pas pu contrecarrer l'insolente domination du Grison. Ils ont dû se contenter des accessits avec Ola Vigen Hattestad (2e), Eirik Brandsdal (3e) et Oeystein Pettersen (6e). Lui aussi Norvégien, Petter Northug avait décidé de se reposer ce week-end, laissant les coudées franches à son grand rival.
Corollaire, Cologna compte désormais 195 points d'avance au classement général de la Coupe du monde sur Northug. Un écart qu'il aura encore l'occasion de creuser dimanche en Estonie, où un 15 km classique est au programme. A noter finalement que c'est la deuxième fois que le Grison s'impose à l'issue d'un sprint, lui qui avait déjà gagné mi-décembre à Rogla (Sln).
Deuxième Suisse à avoir passé les qualifications, Curdin Perl a été éliminé en quart de finale.
Chez les dames, Justyna Kowalczyk a confirmé sa suprématie actuelle sur Marit Björgen. Comme lors du Tour de Ski, la Polonaise s'est imposée devant la Norvégienne lors d'une finale à suspense, conclue avec seulement deux dixièmes d'avance.
Les Suissesses ont marqué des points grâce à la Fribourgeoise Doris Trachsel et la Grisonne Tatjana Stiffler, toutes deux sorties au stade des quarts de finale.

ATS