Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Laurien van der Graaff a signé le meilleur résultat suisse lors du sprint de Coupe du monde (en skating) d'Otepää, en Estonie.

La Grisonne a atteint les demi-finales, tandis que les autres Suisses étaient tous sortis en quarts de finale voire lors du prologue déjà, à l'instar de Dario Cologna (45e).

Neuvième du prologue, puis 2e de son quart de finale, van der Graaff a tenu son rang. Mais il lui a manqué plus de deux secondes ensuite pour atteindre la finale. Elle se classe 11e au final. A quatre jours de l'ouverture des Mondiaux à Lahti (FIN), ce résultat est "correct", sans plus. Dans une discipline qui n'est pas la sienne, Nathalie von Siebenthal peut être satisfaite d'avoir franchi le prologue, même si elle n'a au aucune chance en quarts (28e rang final). Elle disputera les épreuves de distance à Lahti.

Il n'a manqué que 0''22 à Roman Furger pour se qualifier pour les demi-finales, barré qu'il a été par les redoutables Johannes Klaebo (NOR) et Calle Halfvarsson (SWE). Crédité de la 14e place, l'Uranais obtient là son meilleur résultat individuel en Coupe du monde, lui qui peut aussi marquer des points lors des courses de distance. Classé 24e, le Vaudois Jovian Hediger en revanche a évolué bien en deçà de ses possibilités.

Que dire de Dario Cologna? Pour la cinquième fois en six sprints cette saison, le triple vainqueur de la Coupe du monde a été éjecté dès le prologue. Le sprint ne représente pas du tout une priorité pour le Grison, mais ce n'était pas non plus le cas par le passé. Ce qui ne l'empêchait pas, il y a quelques années, de fêter çà et là des podiums dans la discipline. Mais cela ne lui est plus arrivé depuis quatre ans.

Stina Nilsson a fêté sa quatrième victoire de l'hiver dans la spécialité. La longiligne Suédoise a devancé les Norvégiennes Maiken Caspersen Falla et Heidi Weng, soit exactement le même podium qu'en janvier à Falun, en décembre au Val Müstair et en novembre à Ruka... Cet hiver, rien n'apparaît aussi prévisible que le sprint féminin. A 20 ans, le Norvégien Johannes Klaebo a décroché avec aisance sa première victoire en Coupe du monde, pour sa 8e course seulement, devant son compatriote Finn Haagen Krogh et le Russe Sergeï Ustiugov.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS