Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sprunger passe la barre des 600 points et Fribourg écrase Langnau

Julien Sprunger a fêté dignement son entrée dans le club des 600. L'attaquant a inscrit un doublé permettant à Fribourg de battre Langnau 10-3 lors de la 20e journée de National League.

Les Dragons ont le sourire. Un succès probant contre un concurrent direct, une attaque de feu, la 3e place au classement et leur capitaine qui passe la barre des 600 points. Pour faire son entrée dans le club des 600, Julien Sprunger ne s'est pas contenté d'un 2e assist généreusement accordé pour l'ensemble de son oeuvre. Non, le capitaine fribourgeois a trouvé la faille à la 15e pour le 2-1. Et comme le numéro 86 n'aime pas faire les choses à moitié, il a ajouté le 5-3 et un assist sur le 7-3 de Miller pour porter son total à 602 points en 762 matches.

Gottéron a presque fait tout juste. Presque parce qu'il y a eu cette phase de déconcentration entre la 27e et la 29e au cours de laquelle les Emmentalois ont pu revenir de 1-3 à 3-3. Mais les Fribourgeois ont fini le tiers médian pied au plancher grâce à Marchon et Sprunger sur un power-play où l'on a retrouvé le duo de tout un canton, Bykov-Sprunger. La dernière période s'est apparentée à un festival avec cinq nouveaux buts synonymes de cinquième succès consécutif.

Le leader giflé

Coup d'arrêt pour le leader Bienne. La formation d'Antti Törmänen a cédé face à Davos. Les Grisons, mal payés la veille face à Lausanne, se sont imposés 7-2 avec une réussite maximale et aussi pour effacer la fessée reçue chez eux 7-3 le 6 octobre. Comme contre Fribourg en début de championnat, les Seelandais menaient pourtant 2-0 après 13 minutes. Mais les joueurs d'Arno del Curto n'ont rien lâché, revenant petit à petit dans la partie jusqu'à prendre l'avantage à la 36e par Barandun. A croire que la pénalité stupide de Marc Wieser, après seulement 19 secondes pour une vilaine charge par derrière, a eu un effet positif dans le vestiaire davosien.

Mais le véritable tournant est intervenu à la 47e. Pouliot pensait avoir égalisé mais les arbitres ont sanctionné les Biennois pour un surnombre. Et sur le jeu de puissance grison, Luca Hischier a pu inscrire le 4-2 et couper les ailes biennoises. Titularisé pour faire souffler Jonas Hiller, Elien Paupe n'a pas livré un match inoubliable.

Scores fleuve également dans les deux derniers matches de la soirée, Zoug a dominé Rapperswil 7-2 et les Zurich Lions ont pris la mesure d'Ambri-Piotta 5-2.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.