La stérilisation des chats errants continue à faire débat. La commission de la science du Conseil national a adopté de justesse une motion visant à stériliser les chats qui n'ont pas d'identification électronique.

La Suisse compte plus de 100'000 chats errants. Ils souffrent de maladie et meurent dans de grandes souffrances, rappelle vendredi la commission, qui a adopté le texte par 9 voix contre 9 avec la voix prépondérante de la présidente.

L'identification électronique permettra de différencier les chats domestiques des chats errants. Les campagnes de castration pourront ainsi être mieux ciblées. La Confédération devrait leur apporter son soutien.

Par ailleurs, un marquage obligatoire des félins responsabilisera les propriétaires qui souhaitent en acquérir un. Il permettra aussi de restituer rapidement un chat perdu à son propriétaire, lui évitant de longues périodes en fourrière, ou de l'identifier en cas d'accidents de la route.

Détenir un animal apporte beaucoup de satisfaction et de bienfaits, mais comporte aussi des devoirs. L'identification électronique des chats doit, au même titre que les traitements prophylactiques, devenir la règle. Cette obligation est d'ailleurs déjà imposée aux chiens depuis de très nombreuses années.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.