Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une barre... Une seule barre, c'est ce qui a coûté à la Suisse la victoire au Prix des Nations du CSIO de St-Gall, finalement bouclé au deuxième rang grâce surtout à un très grand Steve Guerdat.

Quand il s'est élancé, en dernier, le champion olympique 2012 ne pouvait plus apporter à son équipe une victoire déjà promise à la surprenante Italie (victorieuse la semaine dernière à Rome). Mais il fallait un sans faute du Jurassien - sur sa jument Bianca - pour assurer la deuxième place, sur une piste détrempée. Ce que Guerdat a réussi, étant un des trois cavaliers du jour à ne pas avoir commis la moindre erreur.

Avant les deux premières copies sans faute de Guerdat et de Martin Fuchs (Clooney), Romain Duguet avait fait huit points sur Twentytwo des Biches. Le Bernois d'origine française s'est repris à son deuxième passage (0), Fuchs a fait un peu moins bien (4) tandis que Paul Estermann et Lord Pepsi n'étaient pas dans un bon jour (9+9/résultat biffé).

Cela fait désormais dix-sept ans que la Suisse n'a plus remporté son Prix des Nations. La dernière victoire avait du reste été conquise non pas à St-Gall mais à Lucerne, du temps où le CSIO s'organisait encore en alternance entre les deux villes d'une année à l'autre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS