Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Tribunal cantonal st-gallois a aggravé de 17 à 18 ans la peine de prison d'un homme accusé d'avoir abattu le concierge d'un immeuble avec un fusil de chasse en mars 2011 à Rapperswil-Jona (SG). Pour les juges, il s'agissait d'un assassinat et non d'un meurtre.

En deuxième instance, le Tribunal cantonal a suivi le procureur. Les juges ont estimé que le prévenu, un Suisse de 60 ans, a agi de sang-froid et planifié son acte. L'avocat de la défense avait plaidé l'acquittement de son client, un ancien gérant de fortune, qui conteste les faits qui lui sont reprochés.

Expertises psychiatriques

Le Tribunal cantonal s'était déjà penché sur le cas en mai 2013. Aucun jugement n'était alors tombé, car les juges avaient demandé une expertise psychiatrique supplémentaire. Le premier rapport était lacunaire. Les juges étaient néanmoins déjà convaincus de la culpabilité du prévenu, car son sang avait été retrouvé sur une chaussure de la victime.

Le prévenu avait loué une cave dans l'immeuble, mais il n'avait pas payé le loyer depuis le printemps 2010. Le concierge avait alors examiné la cave à la demande du propriétaire de l'immeuble. Pour le procureur, l'ordre d'évacuer la cave du prévenu est le mobile du crime.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS