Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dix-huit ans de prison, c'est la peine que la justice st-galloise a infligée vendredi au principal protagoniste d'un règlement de comptes sanglant entre deux familles kosovares. En mai 2008 à Wil (SG), l'homme de 51 ans a abattu en pleine rue un homme de 56 ans et son fils de 19 ans.

Réuni à Flawil (SG), le Tribunal d'arrondissement de Wil a reconnu le principal accusé coupable de double assassinat et de tentative d'assassinat sur le second fils du père de famille tué. Le condamné avait en effet tiré sur le jeune homme qui s'enfuyait, alors que son père et son frère jumeau venaient d'être abattus.

Dans l'acte d'accusation toutefois, la tentative d'assassinat était attribuée à un frère du principal accusé. C'est pourquoi la peine décrétée est plus sévère que les quinze mois requis par le procureur. La défense demandait un maximum de 10 ans de prison, argumentant que le prévenu n'avait pas planifié de tuer ses victimes.

Sursis et acquittement pour les autres

Le frère en question a pour sa part été acquitté de la charge de tentative de meurtre. Il écope toutefois de 11 mois de prison avec sursis pour avoir attaqué une des victimes quelques mois avant le drame. Un autre frère et son fils sont condamnés à 8 mois de prison avec sursis. Un cinquième membre de la famille a été acquitté.

Le fils et frère jumeau des victimes, aujourd'hui âgé de 22 ans, était également accusé de violences. La Cour l'a acquitté.

Plusieurs disputes et bagarres opposaient les membres des deux familles depuis l'automne 2007. Le conflit a atteint son paroxysme le 3 mai 2008 lors d'un règlement de comptes dans un carrefour à Wil.

ATS