Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

St-Moritz - St-Moritz se met en vitrine ce week-end en recevant la Coupe du monde dames. Entrée officiellement cette année dans la liste des classiques du circuit (Club5 ), la station grisonne va tenter de marquer des points en vue de sa candidature pour les Mondiaux 2017 et, pourquoi pas, en attendant une éventuelle campagne pour l'organisation des Jeux olympiques.
Depuis que le Parlement du sport a mandaté mi-novembre Swiss Olympic pour évaluer différentes candidatures pour les JO 2022 (au plus tôt), le ticket St-Moritz/Davos appartient aux plus sérieux papables. Un groupe de travail a déjà été constitué autour de Tarzisius Caviezel, conseiller national PRD et président du HC Davos.
Hasard du calendrier de la FIS, les deux stations offrent ce week-end un avant-goût de ce que à quoi pourrait ressembler des Jeux olympiques 100 % grisons: St-Moritz accueille la Coupe du monde de ski alpin, tandis que Davos reçoit celle de ski de fond.
La question olympique restant encore très hypothétique, St-Moritz mise pour l'instant sur l'organisation des championnats du monde de ski alpin en 2017. Battu par Schladming (Aut) pour ceux de 2013 et Vail (EU) pour ceux de 2015, le village de Haute-Engadine a de bonnes chances de recevoir l'édition 2017, lui qui n'a plus eu cet honneur depuis les Mondiaux de 2003. La décision de la FIS tombera dans deux ans.
En matière de pouvoir et prestige, St-Moritz a franchi un palier cette année en devenant le 14e membre du Club5 . Fondé en 1988 par les comités d'organisation de cinq sites (Wengen, Kitzbühel, Garmisch, Val d'Isère et Val Gardena), ce club a pour objectif de défendre ses intérêts auprès de la FIS. Il octroie par ailleurs à ses membres l'étiquette de "classique" du circuit.
Autre preuve que l'étape de St-Moritz veut se donner toutes les chances de décrocher à nouveau les Mondiaux, elle n'est plus cette saison totalement dévolue aux épreuves de vitesse. En plus du super-G de samedi (11h30), un géant (9h30/12h30) sera organisé dimanche sur la piste "Corvaglia". Depuis 1971 et 34 courses de Coupe du monde, ce n'est que la troisième fois qu'un géant est au programme. Cela avait été le cas en 2002 pour les messieurs (succès de Stephan Eberharter) et en 2004 pour les dames (victoire de Tina Maze).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS