Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En 2016, le nombre de condamnations de mineurs en Suisse a été stable, tandis qu'il a affiché un léger recul chez les adultes (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

En 2016, le nombre de condamnations de mineurs en Suisse est resté stable, à 12'090. Pour les adultes, la statistique des condamnations pénales affiche un recul de 2% par rapport à l'année précédente, à 109'116.

Chez les mineurs, la hausse des condamnations pour infraction au code pénal (+4%) est compensée par une baisse de celles pour infraction à la loi sur la circulation routière (-2%), à la loi sur les stupéfiants (-1%) et à la loi sur les étrangers (-2%), a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). S'agissant du code pénal, les infractions de violence ont augmenté de 3%.

Les infractions contre le patrimoine - qui forment la plus grande partie des infractions de mineurs au code pénal - ont pour leur part progressé de 5%. Cette hausse est principalement due aux vols (+6%) et aux dommages à la propriété (+13%). Les injures ont aussi progressé (+19%).

Parmi les jugements pour infraction à la loi sur les stupéfiants, ceux rendus pour trafic de stupéfiants ont enregistré la baisse la plus importante (-9%).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS