Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des dizaines de milliers de personnes sont encore venues cette année au Salon du livre de Genève (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Le Salon du livre de Genève s'est achevé sur une stabilité avec quelque 87'000 personnes, environ 2000 de moins que l'an dernier. Parmi les succès durant cinq jours, une foule importante a attendu dimanche après-midi pour rencontrer Joël Dicker.

Marc Levy, Agnès Martin-Lugand, Douglas Kennedy, Shulem Deen ou Helene Cooper ont notamment marqué cette 32e édition. Les organisateurs ont relevé aussi une scène littéraire suisse dynamique avec le trio de Stand-By.

Cette année, le Valais, qui a réuni 100 auteurs et intervenants, et New York étaient les hôtes d'honneur. Le stand de la ville américaine "n'a pas désempli", affirment les organisateurs.

Parmi les quelque 1000 auteurs qui ont participé, l'ancien conseiller fédéral Didier Burkhalter, Alexandre Jardin, Asli Erdogan ou encore Jean Ziegler étaient présents.

Au total, près de 3000 animations et activités étaient prévues, dont 9 expositions. La scène des jeunes adultes a abordé la question de la littérature et des tendances 2.0. Les 4e Assises de l'édition ont réuni à nouveau de nombreux acteurs du livre suisses et internationaux autour de discussions ou d'ateliers.

Le Prix du Public du Salon du livre de Genève a été remis à Gaëlle Josse pour son roman "Une longue impatience". La 33e édition aura lieu du 1 au 5 mai 2019.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS