Toute l'actu en bref

Pour contrer les effets du franc fort, Stadler Rail a notamment misé sur des produits "plutôt haut de gamme", a expliqué son directeur général Peter Spuhler.

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Le fabricant thurgovien de matériel ferroviaire Stadler Rail a surmonté les conséquences du franc fort. Il a enregistré l'an dernier des commandes record de 4,9 milliards de francs, contre 2,1 milliards au cours de l'exercice précédent.

En 2014, l'entreprise basée à Bussnang (TG) avait réalisé un volume de commandes de 2,9 milliards de francs. L'entrée sur de nouveaux marchés, ainsi que le lancement de nouveaux produits ont eu un impact positif, a expliqué mercredi Stadler Rail à l'occasion d'une conférence de presse.

L'entreprise a réagi à la force du franc par plusieurs mesures, a expliqué le directeur général de Stadler Rail et ancien conseiller national Peter Spuhler. Elle a notamment misé sur des produits "plutôt haut de gamme", moins exposés à la concurrence des pays à bas salaires. En outre, les prix de toutes les gammes de véhicules ont été revus.

En 2016, Stadler Rail a dégagé un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de francs. Au vu de l'état actuel des commandes, la tendance va plutôt à une hausse des ventes au cours des prochaines années, estime M. Spuhler.

ATS

 Toute l'actu en bref