Stadler a confirmé avoir remporté un appel d'offres pour 55 rames Flirt Akku à transmission alternative dans le nord de l'Allemagne. Le contrat s'élève à 600 millions d'euros, soit 668 millions de francs.

Les trains seront destinés au transport régional dans le Land de Schleswig-Holstein, a indiqué mardi le constructeur de matériel ferroviaire.

Le 19 juin, le groupe thurgovien avait fait savoir que le résultat de l'appel d'offres pouvait encore être contesté pendant dix jours et qu'au terme de cette période, le contrat définitif serait signé.

Les engins seront en activité à partir de 2022. Le contrat comprend aussi une option pour 50 rames supplémentaires. Stadler sera par ailleurs en charge de la maintenance des rames pendant 30 ans. Des ateliers sur les sites de Rendsburg et Neumünster, en Schleswig-Holstein, sont prévus.

Jure Mikolcic, directeur général de Stadler en Allemagne, cité dans le communiqué, assure que "si l'on considère la durée de vie moyenne d'un véhicule ferroviaire d'environ 30 ans, les véhicules alimentés par batterie sont moins chers que les trains diesel".

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.