Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'agence de notation Standard & Poor's (S&P) a abaissé jeudi soir la note souveraine de crédit à long terme de l'Espagne d'un cran, de "AA" à "AA-" avec perspective négative. S&P met notamment en avant la faiblesse de la croissance et l'endettement élevé du secteur privé.

En réaction, l'euro s'est orienté à la baisse à l'ouverture vendredi des marchés asiatiques, mais semble toujours en passe de réaliser sa meilleure performance hebdomadaire depuis le mois de janvier.

"Nous observons un accroissement du risque pesant sur les perspectives de croissance de l'Espagne", déclare S&P. L'agence cite le chômage élevé, les conditions budgétaires difficiles, l'endettement élevé du secteur privé et le probable ralentissement économique des principaux partenaires commerciaux de l'Espagne.

Réforme insuffisante

S&P juge également que la réforme du marché du travail est "incomplète" et qu'elle constitue donc un frein à la reprise de l'activité économique. Il a en outre averti que la note pourrait être encore abaissée, si le scénario négatif envisagé se confirme et que l'économie se contracte en 2012.

L'agence d'évaluation financière Fitch Ratings avait elle aussi abaissé le 7 octobre la note à long terme de l'Espagne, de deux crans, à "AA-".

ATS