Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stefan Küng s'est déboîté l'épaule au cours de la deuxième étape de Tirreno - Adriatico. Le Thurgovien de l'équipe BMC prendra tout de même le départ de la troisième étape ce vendredi.

Küng a été pris dans une chute massive à 7 kilomètres de l'arrivée alors que la course se trouvait dans une phase nerveuse. L'Alémanique n'a rien pu faire et a été emporté par le mouvement. Malgré de fortes douleurs à l'épaule, il a rejoint la ligne d'arrivée avec près de 8' de retard sur le vainqueur du jour, l'Allemand Marcel Kittel.

A peine l'arrivée franchie, Küng a été conduit dans le camion mobile de radiographie. "Lorsque j'ai levé mon épaule, j'ai entendu un petit clic et je me suis senti tout de suite mieux", a expliqué le Thurgovien de 24 ans, qui avait remporté la première étape avec sa formation BMC à l'issue d'un contre-la-montre par équipes. Il était vraiment soulagé de n'avoir subi aucune fracture. Avec une épaule déboîtée et une coupure au-dessus de l'oeil gauche, Kung s'en tire relativement bien.

Ce ne fut pas toujours le cas dans le passé. Küng a souvent subi de lourdes blessures ou souffert d'une maladie grave. Après sa chute au Giro 2015 et aux Championnats de Suisse du contre-la-montre à Martigny en 2016, il avait dû s'astreindre à plusieurs semaines de pause. Une mononucléose l'avait aussi mis sur le flanc pour un bout de temps.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS