Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A l'heure d'attaquer les championnats d'Europe sur piste, dès mercredi à Granges, il ne faut pas chercher bien loin le meilleur atout suisse. Son nom: Stefan Küng, 21 ans seulement.

Champion du monde sur piste (poursuite individuelle) et sur route (contre-la-montre par équipes), vainqueur d'étape sur le Tour de Romandie, le Thurgovien veut étoffer à Granges un palmarès déjà riche. "J'espère gagner plusieurs médailles", a-t-il ainsi affirmé lundi, à deux jours du début des hostilités au Vélodrome Suisse.

Stefan Küng souhaite notamment s'illustrer avec ses partenaires de la poursuite par équipes, sur la bonne voie pour se qualifier pour les JO 2016 de Rio. "Nous n'avons jamais eu une équipe aussi stable et performante", a-t-il assuré à propos de ses coéquipiers, l'Argovien Silvan Dillier ainsi que les Vaudois Théry Schir et Frank Pasche. "Notre premier but consistera à marquer des points pour Rio. Mais je pense aussi qu'un podium est réalisable à Granges, où l'on devrait retrouver six équipes très proches les unes des autres", a-t-il pronostiqué.

Si la poursuite individuelle ne figure pas, elle, au programme des JO, elle reste un objectif majeur pour Stefan Küng au Vélodrome Suisse. Et pour cause, il est champion du monde en titre dans la discipline après son triomphe en février à Saint-Quentin-en-Yvelines (Fr). "Je veux faire honneur à mon maillot arc-en-ciel. Et avec le public derrière moi, je compte bien gagner la médaille d'or", a-t-il relevé.

Le Thurgovien a même un scénario de rêve en tête: affronter le Britannique Bradley Wiggins, présent à Granges en vue de l'ultime défi qu'il s'est fixé l'été prochain à Rio. "J'espère vraiment qu'il prenne part cette semaine à la poursuite individuelle. C'est une légende du cyclisme et cela serait beau de me retrouver face à lui pour la grande finale", a-t-il remarqué.

Outre les deux poursuites, Stefan Küng participera à Granges au Madison, où il fera équipe avec Théry Schir. "Nous nous sommes pas beaucoup entraînés dans cette épreuve. Mais nous nous connaissons tellement bien qu'il ne sera pas difficile de retrouver la bonne harmonie", a-t-il assuré. "Je n'oublie pas non plus que lors de notre dernière association en Madison, nous avions décroché la médaille de bronze aux Mondiaux 2014 de Cali (Col)", a-t-il rappelé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS