Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La dernière étape de Ligue de diamant avant les Mondiaux de Pékin, jeudi à Stockholm, n'a pas produit d'étincelles.

Dans des conditions humides et fraîches, les athlètes ont semblé économiser leurs forces, quand ils ne subissaient pas un cuisant échec, comme le Qatarien Mutaz Barshim, 2e de la hauteur avec seulement 2m29.

Deux performances ressortent du lot: les 10''93 sur 100 m de la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, qui pourra viser un nouveau triplé "à la Bolt" (100, 200 et 4 x 100 m) dans trois semaines à Pékin, si son coach Stephen Francis confirme ses intentions de lui faire courir les trois lièvres. Et puis, il convient de mettre en exergue la poursuite de l'incroyable série de Caterine Ibarguen au triple saut: la Colombienne de 31 ans a fêté une 28e victoire consécutive, avec 14m69. Elle est d'ores et déjà assurée de gagner la Ligue de diamant pour la 3e fois d'affilée dans sa discipline.

Annoncé comme la course phare de la soirée, le 110 m haies a débouché sur des chronos décevants. Orlando Ortega, né à Cuba et naturalisé espagnol le 25 juillet dernier, s'est imposé en 13''18, devant le champion d'Europe, le Russe Sergei Shubenkov (13''22) et le champion du monde, l'Américain David Oliver (13''24). Malheureusement pour lui, Ortega, en raison de son récent changement de nationalité, ne pourra pas courir aux à Pékin dans trois semaines.

Selina Büchel peut être rassurée: elle n'est pas la seule à afficher une pointe de lassitude en ce mois de juillet. La St-Galloise, toujours 4e performeuse mondiale après sa décevante 8e place le week-end passé à Londres, reste parfaitement dans le coup si l'on s'en tient aux résultats décevants de ses principales rivales à Stockholm. La Française Rénelle Lamotte (1'59''91) fut la seule à passer sous les 2'.

Si aérien en début de saison (2m41), Mutaz Barshim ne décolle plus à la hauteur. Le Qatarien a subi une quatrième défaite consécutive, avec une "petite" barre à 2m29. Trois centimètres de moins que l'inattendu Américain Jacorian Duffiled (1er avec 2m32).

ATS