Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un adversaire de moins pour Sion! Stockholm renonce à son projet de candidature à l'organisation des JO d'hiver 2026, face aux incertitudes entourant le cahier des charges.

C'est la deuxième fois de suite, après les JO de 2022, que la capitale suédoise abandonne l'idée d'une candidature. "Le Comité international olympique travaille sur un nouveau cadre réglementaire appelé Agenda 2020. Un cahier des charges détaillé devait initialement être prêt en août 2016. Maintenant il ne le sera qu'en novembre 2017 au plus tôt", a indiqué le communiqué officiel en provenance de la capitale suédoise. "Cela fait que le délai sera trop court pour mener des analyses suffisantes sur les différentes questions que se posent plusieurs acteurs."

La ville hôte des Jeux d'hiver 2026 doit être désignée lors de la 132e session du Comité international olympique en 2019. Le CIO a peiné ces dernières années à trouver des candidats, certains renonçant sous la pression populaire ou au vu du coût. Pour 2026, la Suisse a lancé le projet de la candidature de Sion (en association avec les cantons de Vaud, Berne, Fribourg et des Grisons), et la Turquie réfléchit à celle d'Erzurum. Parmi les autres villes susceptibles de se lancer figurent Calgary ou Innsbruck.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS